Les Hostas

Une des principales raisons de planter des hostas réside dans la croissance des arbres et plantations et de ce fait, de l’extension des ombrages dans un jardin. Il existe peu d’autres solutions pour apporter de la couleur dans un endroit ombragé en toutes saisons. Leurs belles feuilles existent dans une gamme étonnante de teintes soutenues ou panachées. En été apparaissent de grands épis de fleurs blanches ou lavande. Mais ce sont leurs feuilles qui font réellement l’intérêt des hostas tout au long de l’année.

page26_blog_entry2_1Peu de plantes vivaces nécessitent aussi peu de soins que les hostas. Ils n’ont pratiquement jamais besoin d’être divisé. Une fois en place, ils recouvrent le sol de façon si complète qu’ils empêchent la levée de tout adventice. Leur seul problème vient des limaces que l’on peut contrôler par des interventions rapides et appropriées. Les hostas ne sont pas exigeants en ce qui concerne le sol et beaucoup de cultivars s’épanouissent même assez bien en plein soleil.

Le meilleur moment pour vos achats est l’été. À cette époque, les plantes en conteneurs sont parfaitement épanouies dans les pépinières et les jardineries. Vous pourrez ainsi faire vos choix facilement. Cependant il vous faudra compter avec une croissance importante de la masse et de la taille des feuilles dès que la plante, libérée de son conteneur, sera plantée de façon appropriée dans une bonne terre de jardin.

page26_blog_entry2_2Les feuilles des hostas existent dans une bonne gamme de couleurs, depuis le bleu gris jusqu’au vert profond en passant par le vert tendre et l’or. Les hostas bleus ont souvent une floraison peu importante et poisseuse particulièrement en début de saison. Certaines feuilles vertes sont particulièrement brillantes. Les feuillages peuvent êtres panachés de blanc, crème ou de jaune en bordure des feuilles, en leur centre ou en stries plus ou moins importantes sur l’ensemble de la surface de la feuille. La forme la plus fréquente des feuilles est en coeur, mais certains cultivars ont des feuilles étroites en ruban. Les plus gros hostas atteignent 75 à 100 cm de développement, les plus petits font moins de 15 cm.

Il existe à peu près 10 espèces avec environ 400 cultivars et leur nombre est en constante progression. Vous pouvez planter des hostas poussés en conteneurs depuis le début du printemps jusqu’à l’automne. Vous pouvez aussi acheter vos hostas en racines nues. Dans un cas comme dans l’autre, vous devriez avoir un résultat satisfaisant car les hostas sont des plantes très résistantes.

LA PLANTATION

En règle générale, la plante que vous allez acheter présente un ou deux yeux. L’oeil se situe sur un morceau de racine souterraine ou « rhizome ». Il prend la forme d’un unique bourgeon trapu et conique d’où émerge la feuille. Les nombreuses racines qui se développent à partir du rhizome peuvent êtres de la taille d’une grosse ficelle, un peu comme les racines des hémérocalles. Les nouveaux rhizomes se forment doucement et cela peut prendre quatre à cinq saisons pour que la plante commence à former une touffe intéressante.
Lorsque vous plantez des hostas dans votre jardin, ayez toujours à l’esprit la règle suivante qui est que la plante occupera un espace de 50% supérieur à sa hauteur adulte : un hosta de 60 centimètres de hauteur, arrivera à couvrir un cercle de 90 centimètres de diamètre à maturité. Cela peut prendre de 4 à 6 ans suivant la vigueur de la variété. Il n’est pas conseillé de planter les hostas trop proches les uns des autres pour obtenir un effet de masse plus rapide. Il vaut mieux (comme pour beaucoup de plantations), combler tout d’abord les vides avec des plantes à bulbes comme les jonquilles et des annuelles. Une fois en place, les hostas peuvent prospérer pendant 30 ans et plus sans qu’il soit besoin des procéder à des divisions de touffes.

OU PLANTER

page26_blog_entry2_3Les hostas comptent parmis les plantes vivaces les plus faciles à cultiver. Ils supportent des températures de 15°C en dessous de zéro. Ils ont besoin d’une période de temps froid qui provoque le jaunissement des feuilles et leur disparition alors que la plante entre en dormance. Seuls des hivers trop doux et un air trop sec peuvent limiter leur bon développement.

Quelques hostas poussent à l’abri des arbres dans des zones boisées, la plupart prospèrent dans les prairies humides ou l’herbe épaisse procure une ombre suffisante. Au jardin, un emplacement à mi-ombre est idéal. Si le sol est gardé suffisamment frais par arrosage, la plupart des hostas supporterons le soleil direct, plus particulièrement dans les régions tempérées et fraîches. Les variétés dorées (comme la plupart des plantes à feuillage coloré) ont besoin de soleil direct pour conserver leur couleur. Dans le cas contraire, leur feuillage devient vert chartreuse à l’ombre.

Lorsqu’ils reçoivent trop de soleil ou qu’ils ne sont pas assez arrosés, les bords de leurs feuilles prennent une teinte marron et deviennent friables. Dans les régions très ensoleillées et sèches, il est préférable de les planter à l’ombre. Les variétés à feuilles bleues, par contre, développent au mieux leurs couleurs à l’ombre. Lorsque les hostas sont plantés à l’ombre des grands arbres, il faut leur apporter régulièrement de la nourriture sous forme d’une couche de cinq centimètre de compost en paillage chaque année. Cet apport de matières organiques et minérales en surface leur permet de supporter plus facilement la compétition avec les racines des arbres.

On peut classer les hostas en quatre groupes par rapport à leur taille : tout d’abord les petits hostas (20 cm et en dessous), puis de petits à moyens (jusqu’à 30 cm), de moyens à gros (jusqu’à 60 cm), puis gros (en dessus de 60 cm). Plantés de façon appropriée, les hostas de toutes tailles peuvent former une couverture végétale suffisamment dense pour en bannir les mauvaises herbes. Cependant, dans la plupart des cas, les variétés les plus importantes en taille permettront d’obtenir les meilleurs résultats. Les variétés des deux plus petits groupes serviront au remplissage des bordures de plates-bandes, dans les parties ombragées de rocailles ou comme compléments de massifs de plantes vivaces basses. Les hostas les plus faciles à intégrer sont ceux qui présentent des feuilles bicolores dans des tailles de 60 cm et plus.

Laisser un commentaire