Le Jardin en hiver

C’est la fin de l’automne et le jardin s’installe petit à petit dans son repos hivernal. Les plantations d’arbres, de rosiers et d’arbustes peuvent se faire tous les jours ou il ne gèle pas et on apportera du compost au pied des arbustes, arbres et rosiers après avoir pioché le sol. Comme pour les arbres fruitiers, c’est la bonne période pour tailler.

sous-la-neigeNettoyez vos massifs avant l’hiver. Arrachez les plantes annuelles, broyez les en deux coup de cisailles et mettez les sur le tas de compost. Ne taillez pas toutes les vivaces à ras pour faire plus propre, cela sensibilise certaines plantes au gel. Enlevez simplement les pointes défleuries. Les rosier et certaines plantes ornementales ont été mis à rude épreuve en été. Faites un traitement au cuivre, ramassez les feuilles malades et brulez les. Rentrez les dahlias et les glaïeuls en cave dans du sable sec après les avoir laissés sécher deux ou trois jours à l’air.

Pour les rosiers, procédez à une taille de nettoyage des branches mortes ou des tiges abimées ou faibles. Certains jardiniers effectuent la taille de leur rosiers à l’entrée de l’hiver. Nous préférons une simple taille de nettoyage et d’équilibrage éventuel et une taille complète de fin d’hiver (15 février au 15 mars). Ramassez toutes les feuilles tombées et celles qui restent sur les tiges et brulez les. Piochez, désherbez les pieds des rosiers, apportez de la fumure organique bien décomposée et griffez pour l’incorporer au sol. Buttez si nécessaire. Pulvérisez de la bouillie bordelaise sur les plantes au sol.

Certains hivers peuvent être doux, mais un retour brutal du froid est toujours possible. Les arbres et les arbustes remplacent sans difficultés quelques feuilles ou jeunes rameaux gelés. Même si la plante est entièrement touchée, cela ne signifie pas nécessairement sa mort. Elle commence par réparer son système racinaire avant de rejeter, parfois seulement en été. Au contraire, certaines plantes reverdissent au printemps, comme les budleias, puis meurent, car leur racines sont mortes. Cela se produit surtout lorsqu’elles poussent dans des sols humides, gelés en profondeur.

Dans les régions ou les hivers peuvent être très rigoureux, il vaut mieux rentrer les plantes gélives à l’abri près de la maison derrière un voile d’hivernage ou un nylon bulle, mais rentrez les à l’intérieur des que la température descend en dessous de -4°C. Protégez également les arbres et arbustes récemment plantés avec de l’écorce broyée ou tout autre mulch étalé sur la surface racinaire. Ne mulchez pas avec de la tourbe car l’eau s’y imprégne et subsiste longtemps, favorisant le pourrissement. Recouvrez les plantes vivaces en formant un toit de rameaux de conifères au dessus.

Laisser un commentaire